Développement du réseau idemmo

Chers clients,

Nous sommes heureux de vous annoncer la création du réseau idemmo, notamment à travers l’ouverture, le 1er septembre prochain, de l’agence de STRASSEN, laquelle sera pilotée par Philippe Léonard, en sa qualité de directeur d’agence.

Découvrez ci-dessous l’interview d’Elise Urion et de Didier Postal, fondateurs du réseau.

Q:  Comment vous est apparue cette idée de créer un réseau immobilier?

Elise:  C’est notre service de gestion locative qui est à la base de la réflexion.   Nous nous sommes rendus compte de l’importance d’avoir une proximité avec notre clientèle.  Depuis le sud (NDLR: initialement, idemmo était à ESCH/ALZETTE – aujourd’hui à FOETZ), nous avions des contraintes techniques pour assurer un service de qualité et de proximité à une clientèle qui se situe dans le Nord, par exemple.  Dès lors, l’idée de fournir un service plus proche et encore plus efficace a germé dans nos esprits.       

Q:  Qu’est-ce que votre conception du réseau va changer et/ou apporter à votre clientèle?     

Didier:  Nous avons pensé à créer un vrai réseau, basé sur le modèle collaboratif.  Il n’y aura pas de place pour l’individualisme dans notre structure.  On pense avant tout aux intérêts du client.  Cela semble facile à dire, mais je vous garantis qu’une telle mise en place nécessite une vraie structure interne avec des rôles clairs et des règles strictes.  Par exemple, chaque bureau est exploitable par tous.  Une sorte de « share-office » au sein du réseau, bénéfice directe pour le client, vendeur ou acquéreur.  Un autre exemple: notre centre opérationnel: au service du client et de l’ensemble de nos collaborateurs.  Vous avez l’après-midi? Je peux vous expliquer si vous le souhaitez (sourire).

Elise:  Notre réseau va aussi apporter à ses membres.  Nous voulons fournir un réel service à nos franchisés et leurs collaborateurs.  Notre conception du réseau implique une force collective, à partager entre tous.  Qu’elle soit financière, commerciale ou juridique, par exemple, le franchisé verra une réelle différence entre travailler seul ou à plusieurs.  Une devise que j’affectionne est « si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble ».

Q:  Quelles sont les perspectives pour votre développement, on peut espérer voir dix agences d’ici 2025?     

Elise:  Nous n’avons pas basé notre modèle sur le nombre.  Nous l’avons basé sur le qualitatif.   Cela signifie qu’il faudra du temps.  Aujourd’hui, nous allons gérer deux agences, celles de STRASSEN et de FOETZ.  Cela va impliquer un suivi, la mise en place et l’exercice de nos procédures, et sans aucun doute, des besoins de rectifications, d’améliorations.  Après la théorie, la mise en pratique !         

Didier:  Nous sommes ouverts à toute discussion avec un partenaire éventuel.  Mais nous ne chercherons pas pour trouver et remplir des cases.  Nous souhaitons des partenaires qui partagent notre vision de l’immobilier et qui pourront définir leurs engagements en partageant cette vision au quotidien.  Créer: ce n’est pas difficile en soi.  Maintenir, c’est autre chose.

Q:  Vous n’avez pas répondu à ma question ! (sourire).   

Didier:  Un jour, un ami m’a dit « ne jamais faire de suppositions » et d’ajouter « fais toujours de ton mieux ».  J’aime cette vision des choses et je la partage à 100%.  En 2025, nous espérons être heureux, comme aujourd’hui nous le sommes.   Je ne pourrai pas répondre à votre question, car je vis dans le présent.  Aujourd’hui, nous sommes deux avec un réseau en développement.  C’est quoi le bonheur?

Q:  Vous n’avez pas peur de développer au mauvais moment?   

Elise:  Je crois dur comme fer à la construction d’une entreprise sur le long terme.  Cela va faire 10 ans que nous sommes, Didier & moi, dans le domaine immobilier.  Nous mettrons notre expertise au service de nos partenaires.  Ils pourront bénéficier de nos conseils, de nos procédures internes, de nos méthodes.  La crise que nous traversons aujourd’hui, et sans doute demain, doit être vue comme une opportunité de travailler différemment, avec un modèle qui doit être capable d’adaptation.  Nous avons compris de cette crise qu’il est indispensable de pouvoir réagir vite, en s’entourant de moyens et de personnes (fournisseurs, prestataires) compétentes et tout aussi efficaces.

Q:  Vous comptez faire ce développement seuls?       

Didier:  Nous ne sommes pas seuls.  Nous avons mis en place un Comité de Développement chez idemmo.  Il est constitué de 4 personnes.  Ce Comité a pour mission d’assurer le bon développement de notre enseigne, en veillant à l’application des règles, des principes et surtout, au respect de ceux-ci dans nos missions quotidiennes.  Ce Comité se réunit de façon bimensuelle.           

Elise:  Et j’ajouterais que pour développer, nous avons besoin de partenaires, que ce soit pour l’ouverture d’une agence immobilière, mais aussi pour renforcer nos équipes commerciales qui sont les plus importantes à nos yeux.   Sans eux, juste Didier & moi, nous ne serions rien et rien de tout ceci ne serait possible.

Q:  Pour terminer cet entretien, dites-moi qu’elle est aujourd’hui votre force, chez idemmo?     

Elise:  Le Centre opérationnel et idemmo Académie.  Le premier parce qu’il va apporter un service considérable aux clients mais aussi à nos collaborateurs, qui bénéficient de ce support au quotidien, dans leurs missions.  Le second, parce qu’il permet de former nos collaborateurs de manière récurrente, sans coût pour eux. Cela représente un gage de qualité indéniable.       

Didier: Je vous invite à rencontrer chaque membre de notre enseigne et vous aurez votre réponse (sourire).

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin